Ma première expérience Porsche, par le bureau junior

Ma première expérience Porsche, par le bureau junior

J’ai eu quatre promenades mémorables en Porsche. Eh bien, trois parce que la première fois, j’étais encore assis dans la 911 de la génération 996 en tant qu’écolier. J’étais dans la salle d’exposition du Porsche Centre Hatfield et je passais les vitesses. Même alors, j’ai été frappé par la justesse inhérente du 911.

Ma première vraie promenade en Porsche était dans mon année sabbatique, et cela m’a coûté plus de 700 £ de mon budget de vacances durement gagné. Après avoir rejoint la côte ouest de l’Australie, je suis revenu de Darwin à Melbourne, via Brisbane. J’y suis resté moins de 12 heures, mais c’était assez pour une Porsche Driving Experience coûteuse. Je me souviens de peu de choses de la journée, si ce n’est que j’ai tourné dans un cabriolet 911 sur un skid pan mouillé, pensant que le Cayenne Turbo était capable de fonctionner en dehors des lois de la physique, et réalisant que la 911 Turbo était imbattablement rapide.

Ce n’est qu’à l’occasion du test Performance Car of the Year 2007 de la CAR que j’ai réussi ma première vraie Porsche drive. Je m’en souviens pour de mauvaises raisons. J’avais passé la journée dans les fosses de Cadwell Park, sans rien conduire (j’étais une recrue récente en tant que rédactrice junior, après tout). Mais à 20 minutes de la fin de la journée, et notre travail terminé, nous étions libres de sortir dans ce que nous voulions. J’ai persuadé le patron de me laisser essayer la GT3 RS. Chris Chilton et le freelance Ben Oliver ont échangé des regards inquiets. Le rédacteur en chef Phil McNamara a donc sauté à mes côtés et alors que je venais freiner à chaque coin de rue, il m’a fait remarquer que ” c’est ici que Chilton l’a perdu ” et que ” Matt Neal a fait un grand tour ici. Regarde, tu peux toujours voir l’herbe sur la piste.

Les seules sorties de la journée ont eu lieu en GT3 RS – tout le reste est resté sur la bonne voie. Conscient de cela, j’étais une épave nerveuse ; ne croyez pas que j’ai jamais conduit une voiture aussi mal. Je ne crois pas avoir dépassé 70 mph, et les seules lignes que j’ai prises étaient celles qui se formaient sur mon front.

Mais tout va mieux maintenant. Dans le numéro de juin 2008, nous avons emmené l’équipe actuelle de Porsche dans le nord du Pays de Galles, et j’ai eu la chance d’aider. Cela signifiait une semaine dans le boggo Cayman et si je gagnais à la loterie aujourd’hui, ce serait dans mon garage. Sur roues standard de 17 pouces, sans aucune option. Tout simplement génial.

Specialiste-Porsche

Leave your message